Comment choisir un bon rhum ?

Caraïbes, ti-punch, Pina Colada, Mojito, sucre de canne … Autant d’images associées au rhum, cette eau-de-vie originaire des Amériques et liée à la culture créole. Provenant d’une grande variété de terroirs, le rhum est consommé blanc ou vieilli en fût. Il peut être bu pur, avec juste un peu de citron et de sucre, arrangé ou en cocktail. Avis aux amateurs et aux curieux : en avant sur la route du rhum !

Répondez à trois questions ici et découvrez nos conseils grâce au module d’aide au choix.

 

La fabrication du rhum ?

Les grandes étapes de la fabrication du rhum sont la fermentation, la distillation, l’assemblage et le vieillissement (qui lui donne sa couleur brune). On distingue différentes techniques selon les territoires.

Rhum agricoles / traditionnels

Il existe deux grandes catégories de rhum :

  • les rhums agricoles (commercialisés avec un taux d’alcool de 40 à 60 °): entièrement fabriqués à partir du jus de la canne à sucre et produits plutôt dans les régions d’influence française. Exemples : Maison La Mauny , Trois Rivières
  • les rhums traditionnels (90 % de la production de rhums) : élaborés grâce à la mélasse, un sirop épais issu du raffinage du sucre, et produits surtout dans les régions d’influence anglaise ou espagnole.

 

Rhum blanc / ambré / vieux

Quelle est la différence entre un rhum blanc, un rhum ambré et un rhum vieilli ?

  • Le rhum blanc : un rhum jeune qui se boit sec ou en cocktail. Exemple : Le Trois Rivières 50°
  • Le rhum ambré : il est vieilli d’un an à 1 an et demi en fût de chêne (ce qui lui donne sa couleur). Exemple : Le Trois Rivières Ambré
  • Le vieux rhum : celui-ci est vieilli dans un ou plusieurs fûts pendant 3 ans minimum et se prête parfaitement à la dégustation.

 

Les différentes zones de production du rhum

Le rhum de style français : fin et fruité

Le rhum agricole très aromatique des Antilles françaises ou francophones (Martinique, Guadeloupe, Haïti) est fin et complexe, floral et fruité. A découvrir notamment,Maison La Mauny : la marque emblématique et pionnière des rhums de plantation de grande qualité en Martinique. Le domaine de Maison La Mauny , fondé en 1749 fait partie du patrimoine historique de l’île. Il se situe au sud, là où l’île est la plus ensoleillée. Trois Rivières est par ailleurs reconnu comme étant l’un des meilleurs rhums de la Martinique et il s’agit d’une référence incontournable pour ceux qui apprécient les rhums corsés et riches en arômes.

Comment déguster un bon rhum ?

Un ti-punch, un punch ou un planteur

Préférez un rhum blanc agricole des Antilles, comme Maison La Mauny

Un cocktail

Un rhum jeune (blanc) de préférence ou ambré, aux arômes frais. Exemple :  Le Trois Rivières Ambré

Un rhum arrangé

Macéré pendant au moins 3 mois avec des plantes, des fruits et des épices) : un rhum blanc tel que Le Trois Rivières 50°

Un digestif

un vieux rhum âgé d’au moins 6 ou 7 ans à déguster lentement comme un cognac, tel le Trois Rivière Vieux. Le verre utilisé peut avoir également une importance non négligeable. Privilégiez un verre avec une belle surface d’ouverture pour une bonne oxygénation et qui se rétrécit vers le dessus, afin d’éviter que l’alcool ne vous brûle le nez.

Quel rhum offrir ?

Offrir un rhum n’est pas forcément évident, surtout si on ne connaît pas les goûts de la personne. Il existe de nombreux rhums qui viennent de terroirs variés et dotés de multiples saveurs. Pour vous aider dans votre choix, voici les réponses aux questions que vous devez vous poser : lien vers le module d’aide au choix.

En résumé, si la personne à qui vous souhaitez offrir un rhum aime les belles marques, choisissez un Trois Rivières, reconnu comme le meilleur de la Martinique. Si cette personne est curieuse et aime découvrir de nouvelles saveurs, privilégiez une marque moins connue, comme un Mauny

 

Attention !

X

Je déclare sur l'honneur avoir plus de 18 ans.

Merci de vous connecter

Inscription Connexion