histoire

William Grant, né en 1839, fut d'abord coordonnier avant d'être employé de distillerie pendant plus de 20 ans. Quand il fit ses premiers pas dans le monde de la distillation en tant que comptable, en 1866, il n’aurait jamais pu imaginer qu’un whisky portant son nom donnerait le jour à une entreprise internationale ni que cette dernière appartiendrait, cinq générations plus tard, encore à sa famille.

Il a fallu 20 ans à William pour acquérir le savoir-faire et les fonds pour se lancer en tant que distillateur indépendant. Il construisit en 1886, sa première distillerie, de ses propres mains, avec l’aide de ses sept fils et de ses deux filles. C’est le jour de Noël 1887 que les premières gouttes d’alcool doré distillées par William Grant sorties de l’alambic.

Suite à la faillite d’un de ses plus importants clients en 1898, William Grant se mit à faire ses propres mélanges. Le blend Grant’s naquit alors tout naturellement de son esprit d’indépendance qui fit d’un risque une belle opportunité. Jusqu’à sa mort en 1923, il assura lui-même tous les assemblages.

Charles Gordon partit présenter Grant’s en Australie et en Extrême-Orient, où il passa une année entière. Au début de ce voyage épique, Charles écrivit dans son journal : « À force de travail et de patience, tout finit par arriver. Seuls ceux qui cessent de grimper arrêtent leur ascension. » En 1914, Grant’s s’était forgé une solide renommée et disposait de 60 représentants dans 30 pays, grâce aux efforts de John Grant, fils du fondateur.

Grant’s dévoila une innovation authentique : la bouteille triangulaire, désormais emblématique. Son créateur, Hans Schleger, était un réfugié qui avait fui l’Allemagne nazie. Sa mission était de concevoir une bouteille unique et élégante, qui mettrait en valeur la qualité et la couleur du whisky. Elle devait aussi pouvoir s’empiler et se ranger facilement et efficacement.

Charles Gordon, arrière-petit-fils du fondateur, prit la décision de produire lui-même son whisky de grain et fit construire la distillerie de Girvan en seulement 9 mois. Le blend Grant's prit alors une tout autre dimension, maîtrisée de A à Z, et donnant tout sa noblesse au single grain

Chaque seconde, il se vend presque 2 bouteilles de whisky Grant's dans le monde. Brian Kinsmann, actuellement 6ème maître de chai, s’assure que le Grant’s Family Reserve Whisky reste fidèle à la recette originale, aujourd’hui gardée secrète. L'équilibre doit régner : sur une ossature typique du Speyside, légèrement tourbée, se joue une véritable symphonie d'arômes qui se succèdent en bouche avec une note finale plus sèche et boisée

William Grant, né en 1839, fut d'abord coordonnier avant d'être employé de distillerie pendant plus de 20 ans. Quand il fit ses premiers pas dans le monde de la distillation en tant que comptable, en 1866, il n’aurait jamais pu imaginer qu’un whisky portant son nom donnerait le jour à une entreprise internationale ni que cette dernière appartiendrait, cinq générations plus tard, encore à sa famille.
Il a fallu 20 ans à William pour acquérir le savoir-faire et les fonds pour se lancer en tant que distillateur indépendant. Il construisit en 1886, sa première distillerie, de ses propres mains, avec l’aide de ses sept fils et de ses deux filles. C’est le jour de Noël 1887 que les premières gouttes d’alcool doré distillées par William Grant sorties de l’alambic.
Suite à la faillite d’un de ses plus importants clients en 1898, William Grant se mit à faire ses propres mélanges. Le blend Grant’s naquit alors tout naturellement de son esprit d’indépendance qui fit d’un risque une belle opportunité. Jusqu’à sa mort en 1923, il assura lui-même tous les assemblages.
Charles Gordon partit présenter Grant’s en Australie et en Extrême-Orient, où il passa une année entière. Au début de ce voyage épique, Charles écrivit dans son journal : « À force de travail et de patience, tout finit par arriver. Seuls ceux qui cessent de grimper arrêtent leur ascension. » En 1914, Grant’s s’était forgé une solide renommée et disposait de 60 représentants dans 30 pays, grâce aux efforts de John Grant, fils du fondateur.
Grant’s dévoila une innovation authentique : la bouteille triangulaire, désormais emblématique. Son créateur, Hans Schleger, était un réfugié qui avait fui l’Allemagne nazie. Sa mission était de concevoir une bouteille unique et élégante, qui mettrait en valeur la qualité et la couleur du whisky. Elle devait aussi pouvoir s’empiler et se ranger facilement et efficacement.
Charles Gordon, arrière-petit-fils du fondateur, prit la décision de produire lui-même son whisky de grain et fit construire la distillerie de Girvan en seulement 9 mois. Le blend Grant's prit alors une tout autre dimension, maîtrisée de A à Z, et donnant tout sa noblesse au single grain
Chaque seconde, il se vend presque 2 bouteilles de whisky Grant's dans le monde. Brian Kinsmann, actuellement 6ème maître de chai, s’assure que le Grant’s Family Reserve Whisky reste fidèle à la recette originale, aujourd’hui gardée secrète. L'équilibre doit régner : sur une ossature typique du Speyside, légèrement tourbée, se joue une véritable symphonie d'arômes qui se succèdent en bouche avec une note finale plus sèche et boisée

Outil d'aide au choix

Trouvez le spiritueux qui vous convient avec notre outil d'aide au choix. Répondez à trois questions et découvrez une sélection personnalisée en accord avec vos envies et ceux de vos amis.

Attention !

X

Je déclare sur l'honneur avoir plus de 18 ans.

Merci de vous connecter

Inscription Connexion