Comment apprécier la vodka ?

La vodka est le premier alcool fort consommé dans le monde. Elle fait même partie intégrante de la culture nationale de certains pays. Si en France, le vin s’accompagne de tout un rituel de dégustation, il en est de même pour la vodka en Russie. Mais, comment apprécier la vodka comme un Russe ?

Répondez à trois questions ici et découvrez nos conseils grâce au module d’aide au choix

 

L'origine de la vodka

Un peu d'histoire russe

L’origine de cette eau-de-vie se situerait en Russie.  Le mot vodka veut dire « petite eau » dans les langues slaves. Elle est distillée depuis le XIVe siècle. C’est le tsar Ivan IV, appelé « Ivan le terrible », qui a construit la première taverne et installé les premières distilleries et lieux de distribution d’Etat au XVIe siècle. La Vodka joue alors un rôle très important dans la culture et l’économie russe.  En 1894, l'empereur Alexandre III décrète que la norme du titre d'alcool de la vodka russe est de 40°. La production de vodka en Russie a été plusieurs fois interdite ou limitée pour diverses raisons. Puis, l’Etat soviétique a perdu le monopole de la production dans les années 90.
Différents événements historiques et notamment l’émigration russe après la révolution de 1917, a favorisé la diffusion de la consommation de vodka d’abord en Scandinavie et en Allemagne, puis en Europe et en Amérique du Nord et enfin, à l’échelle mondiale avec la vogue des cocktails (Bloody Mary, Cosmo...).

Fabrication de la vodka

La vodka peut être produite à partir de la fermentation  et de la distillation de n’importe quelle matière première agricole dans un alambic. Les plus souvent utilisées sont les céréales (seigle, blé..) et les pommes de terre, deux denrées abondantes dans les pays de l’est. Dans la règlementation européenne, l’utilisation d’une autre matière première comme la betterave ou le raisin, pour la fabrication de la vodka, doit être indiqué sur l’étiquette. L'eau est également un composant essentiel de la vodka qui est filtrée pour la rendre le plus pure possible.
La vodka est souvent aromatisée, car le système de distillations multiples pour obtenir une vodka d’une grande pureté, en fait un alcool blanc incolore, inodore et avec peu de goût. Les arômes traditionnels sont le piment, bouleau, airelles, poivre… Aujourd’hui, on trouve également des vodkas aromatisées au citron, à la cerise, au caramel…
Par ailleurs, on jugera une bonne vodka non aromatisée notamment si le passage dans la gorge est agréable et non agressif.

 

Les grandes marques de vodka

Il existe plus de 5 000 marques de vodka à travers le monde. Les vodkas russes se différencient par leur puissance alcoolique et leur sucrosité. Parmi elles, l’emblématique Stolichnaya ou la Russian Standard Vodka. De couleur translucide, cette dernière est distillée 4 fois. Le blé est mélangé avec les eaux pures et glaciaires du lac Ladoga, au nord-est de Saint-Pétersbourg. Elle procure une sensation de frais en bouche avec des notes de grains.
Quant aux vodkas polonaises, elles sont plus douces et rondes. On citera évidemment la Zubrowka, à base de seigle et parfumée à l’herbe aux bisons. Sa teinte paille et son goût atypique sont particulièrement appréciés. Distillée 7 fois, cette vodka aromatique est dotée de notes complexes de lavande, de jasmin, de vanille et d’agrumes, agréables au nez et en bouche. Idéale pour les cocktails.


 

 

 

 

Comme le bon vin, la vodka russe ne se boit pas n'importe comment

La vodka russe se boit en général pour partager de bons moments. Mais pour déguster la « petite eau » comme en Russie, quelques règles fondamentales s’imposent.

Glacée, pure, en cassant le verre après... ?

  • Servie froide mais pas trop glacée : il suffit de plonger la bouteille dans un seau à glaçons une heure avant de la servir. Elle ne doit pas être trop froide, sinon elle risque de perdre ses qualités gustatives. Préférez des petits verres.
  • A boire cul sec ou pas : on peut tout à fait siroter une vodka. En Russie parfois, des petits verres de 5 cl à boire cul sec peuvent être servis avant un repas. Mais tout est possible.
  • Seule de préférence : les Russes ne boivent presque pas de vodka-orange, pourtant très courante en France. La tendance actuelle va en effet vers les cocktails, mais la consommation traditionnelle est de boire la vodka pure. Pour les cocktails, privilégiez une vodka polonaise plus aromatique.
  • Prévoir quelque chose à manger pour l’accompagner : notamment, le fameux cornichon à avaler après un shot de vodka. La vodka peut aussi se déguster avec des toasts de poissons fumés ou salés.
  • Pas besoin de casser le verre après : si autrefois on pensait que cela portait bonheur, personne ne casse le verre de vodka aujourd’hui, après avoir bu. Donc pas d’obligation !
  • Savourer la vodka pour une occasion spéciale : une vodka peut se savourer lors des moments festifs et aux occasions spéciales. Pour les Russes, la vodka c’est comme le champagne !
  • Conservation  : attention, on ne laisse pas vieillir une vodka comme un vin ou un whisky. Elle ne doit pas être conservée plus d’un an.

 

En dégustation avec le caviar

La boisson traditionnelle pour accompagner une dégustation de caviar est la vodka (non aromatisée). Son goût neutre permet en effet, de mettre en valeur les arômes du caviar. L’alcool sec éveillera votre palais. Alors,  "vashe zdorovie" ! ("santé").

Comment choisir une vodka à offrir  ?

Tout dépend de la personne à qui vous souhaitez offrir une vodka et de ses goûts. Ce spiritueux convient à ceux qui aiment partager de bons moments. Il existe néanmoins différents types de vodkas : les russes plus puissantes ou le polonaises plus douces. Pour vous guider, nous vous proposons une série de questions dans notre module d’aide au choix : lien vers le module d’aide au choix.
Si la personne à qui vous voulez offrir une vodka apprécie les belles marques, choisissez une authentique Russian Standard Vodka. Si cette personne aime découvrir de nouvelles saveurs, une Zubrowka à l’herbe de bison et au goût atypique, conviendra parfaitement. Pour les connaisseurs, optez pour la Zubrowka Bison Grass, vieillie pendant 2 ans dans des fûts de chêne.

 

Attention !

X

Je déclare sur l'honneur avoir plus de 18 ans.

Merci de vous connecter

Inscription Connexion