histoire

Depuis sa création en 1849, la Maison Cointreau est animée par l’impulsion créatrice qui lui a donné vie. Equilibrée et cristalline, cette liqueur a conservé ses caractéristiques originelles insufflées par son créateur visionnaire. Son caractère et excellence résident dans la sélection rigoureuse et le mariage des écorces d’orange douces et amères, tâche méticuleuse confiée au Maître distillateur de la Maison Cointreau, Carole Quinton. Liqueur premium, Cointreau jouit d’une présence de longue date sur les cinq continents. Sa qualité supérieure en fait un favori des mixologues qui lui vaut une place de choix dans les bars les plus réputés au monde.

L’aventure débute rue Saint-Laud à Angers, en 1849 lorsque les frères Edouard-Jean et Adolphe Cointreau ouvrent les portes de leur distillerie. La famille Cointreau, qui travaillait jusque-là dans le secteur de la confiserie et de la pâtisserie, estime qu’il serait intéressant de proposer des liqueurs d’une grande qualité, produits extrêmement rares à l’époque. C’est à partir de cette date que les frères se lancent ce nouveau défi.

Edouard Cointreau, le fils d’Edouard-Jean, grandit dans la chaleur de la distillerie et atteint l’âge adulte avec l’ambition de devenir Maître Distillateur à son tour. Son rêve le plus cher était de suivre les traces de son père et de valoriser le statut de producteur de liqueurs. Son rêve d’enfant se réalise en 1870, lorsqu’il rejoint son père et son oncle à la tête de la distillerie familiale.

Edouard avait remarqué l’intérêt des consommateurs pour le goût des oranges, un fruit particulièrement rare et précieux à l’époque. Il a su percevoir l’essence universelle de cette saveur, appréciée des hommes comme des femmes, et, après de nombreuses tentatives, a enfin créé le mélange parfait de distillat d’écorces d’oranges douces et amères. De sa passion est né le Triple-Sec original, qui est aujourd’hui connu sous le nom de Cointreau.

La passion d’Edouard trouve rapidement écho dans le monde entier. Lors de l’exposition universelle de Paris, en 1889, Cointreau est distingué par le premier d’une longue série de prix saluant le savoir-faire français original. Bientôt, la renommée fut internationale.

Non content d’avoir créé une liqueur unique, Edouard s’intéresse de près à l’émergence de la publicité. Inspiré d’un portrait de Pierrot et rendant hommage aux lunettes d’Edouard, le personnage de Pierrot de Cointreau a vu le jour avant de devenir rapidement l’ambassadeur de la marque dans ses publicités.

En 1949, à l’occasion du centenaire de l’entreprise, la quatrième génération, Pierre Cointreau, est associée à la direction générale. Œuvrant avec passion et ferveur jusqu’à ses 90 ans, Pierre Cointreau a fait de Cointreau la Maison qu’elle est aujourd’hui. Animé par les valeurs héritées de son grand-père Edouard et de sa grand-mère Louisa, Pierre a transmis à chacun le plaisir des choses bien faites. Notamment à Alfred, son petit-fils, sixième génération, entré dans la maison en 2010, qui a retenu de son grand-père que la meilleure route vers la réussite, c’est d’abord l’humilité, car seule la discipline rigoureuse qu’elle impose est moteur de progrès et d’évolution. Alfred Cointreau, responsable de l’Héritage de la Maison parcourt le monde à la rencontre des mixologistes, racontant son histoire, celle de ses ancêtres et surtout celle de Cointreau qui reste incroyable. Créateur prolifique, Alfred Cointreau aime créer des cocktails aussi bien simples que complexes, gardant en tête que chaque signature doit être élégante ; le cocktail se déguste avant tout avec les yeux !

Depuis sa création en 1849, la Maison Cointreau est animée par l’impulsion créatrice qui lui a donné vie. Equilibrée et cristalline, cette liqueur a conservé ses caractéristiques originelles insufflées par son créateur visionnaire. Son caractère et excellence résident dans la sélection rigoureuse et le mariage des écorces d’orange douces et amères, tâche méticuleuse confiée au Maître distillateur de la Maison Cointreau, Carole Quinton. Liqueur premium, Cointreau jouit d’une présence de longue date sur les cinq continents. Sa qualité supérieure en fait un favori des mixologues qui lui vaut une place de choix dans les bars les plus réputés au monde.
L’aventure débute rue Saint-Laud à Angers, en 1849 lorsque les frères Edouard-Jean et Adolphe Cointreau ouvrent les portes de leur distillerie. La famille Cointreau, qui travaillait jusque-là dans le secteur de la confiserie et de la pâtisserie, estime qu’il serait intéressant de proposer des liqueurs d’une grande qualité, produits extrêmement rares à l’époque. C’est à partir de cette date que les frères se lancent ce nouveau défi.
Edouard Cointreau, le fils d’Edouard-Jean, grandit dans la chaleur de la distillerie et atteint l’âge adulte avec l’ambition de devenir Maître Distillateur à son tour. Son rêve le plus cher était de suivre les traces de son père et de valoriser le statut de producteur de liqueurs. Son rêve d’enfant se réalise en 1870, lorsqu’il rejoint son père et son oncle à la tête de la distillerie familiale.
Edouard avait remarqué l’intérêt des consommateurs pour le goût des oranges, un fruit particulièrement rare et précieux à l’époque. Il a su percevoir l’essence universelle de cette saveur, appréciée des hommes comme des femmes, et, après de nombreuses tentatives, a enfin créé le mélange parfait de distillat d’écorces d’oranges douces et amères. De sa passion est né le Triple-Sec original, qui est aujourd’hui connu sous le nom de Cointreau.
La passion d’Edouard trouve rapidement écho dans le monde entier. Lors de l’exposition universelle de Paris, en 1889, Cointreau est distingué par le premier d’une longue série de prix saluant le savoir-faire français original. Bientôt, la renommée fut internationale.
Non content d’avoir créé une liqueur unique, Edouard s’intéresse de près à l’émergence de la publicité. Inspiré d’un portrait de Pierrot et rendant hommage aux lunettes d’Edouard, le personnage de Pierrot de Cointreau a vu le jour avant de devenir rapidement l’ambassadeur de la marque dans ses publicités.
En 1949, à l’occasion du centenaire de l’entreprise, la quatrième génération, Pierre Cointreau, est associée à la direction générale. Œuvrant avec passion et ferveur jusqu’à ses 90 ans, Pierre Cointreau a fait de Cointreau la Maison qu’elle est aujourd’hui. Animé par les valeurs héritées de son grand-père Edouard et de sa grand-mère Louisa, Pierre a transmis à chacun le plaisir des choses bien faites. Notamment à Alfred, son petit-fils, sixième génération, entré dans la maison en 2010, qui a retenu de son grand-père que la meilleure route vers la réussite, c’est d’abord l’humilité, car seule la discipline rigoureuse qu’elle impose est moteur de progrès et d’évolution. Alfred Cointreau, responsable de l’Héritage de la Maison parcourt le monde à la rencontre des mixologistes, racontant son histoire, celle de ses ancêtres et surtout celle de Cointreau qui reste incroyable. Créateur prolifique, Alfred Cointreau aime créer des cocktails aussi bien simples que complexes, gardant en tête que chaque signature doit être élégante ; le cocktail se déguste avant tout avec les yeux !

Outil d'aide au choix

Trouvez le spiritueux qui vous convient avec notre outil d'aide au choix. Répondez à trois questions et découvrez une sélection personnalisée en accord avec vos envies et ceux de vos amis.

Attention !

X

Je déclare sur l'honneur avoir plus de 18 ans.

Merci de vous connecter

Inscription Connexion