La fabrication du Gin

Fabrication du Gin

Au cœur du gin est une baie de couleur bleue-verte : le genièvre. Entre 6 et 12 aromates, épices ou herbes viennent compléter ses saveurs, sans qu'aucune contrainte légale n'existe. On utilise par exemple de la coriandre, de la racine d'angélique, des fleurs de sureau... C'est au maître de chai de définir quels ingrédients utiliser : chez Hendrick's par exemple, on utilise des pétales de roses et de l'essence de concombre.

Le gin est élaboré à partir d'un alcool neutre de grain (mélange de céréales comme le maïs, l'orge et le seigle) ou de mélasse. La plupart des distilleries ne produisent pas elles-même cet alcool.

Les gins de qualités sont produits par distillation. On verse l'alcool neutre dilué à 45% dans un alambic traditionnel. Une fois porté à ébullition, l'alcool s'imprègne des arômes des baies et des aromates en remontant dans la colonne de l'alambic. Les têtes et les queues de distillation, moins pures, sont recyclées puis redistillées alors que le cœur de chauffe est acheminé directement vers la dilution et l’embouteillage.

Les aromates sont suspendues dans l'alambic, au dessus de l'alcool, dans une poche en coton ou une "chambre perforée". A leur contact, les vapeurs d'alcool s'imprègnent des essences libérées par les aromates.

Seul le cœur de chauffe est utilisé pour produire du gin de qualité supérieure, à environ 80-85%. Le produit est ensuite soumis à un contrôle de qualité mais peut être également analysé par chromatographie en phase gazeuse afin de s'assurer qu'il répond aux spécifications requises. Cela garantit l'uniformité du produit.

Seul un complément d'alcool neutre et une infime quantité de sucre peuvent être ajoutés après distillation. On abaisse le degré du gin à un niveau au moins égal à 37,5% (normes de l'UE) en ajoutant de l’eau déminéralisée pure. La filtration permet d'extraire les dernières particules en suspension. Elle s'effectue à froid (-2°C) à travers un filtre de cellulose ou de carbone actif. Le gin obtenu est propre à la consommation et va être embouteillé.

Au cœur du gin est une baie de couleur bleue-verte : le genièvre. Entre 6 et 12 aromates, épices ou herbes viennent compléter ses saveurs, sans qu'aucune contrainte légale n'existe. On utilise par exemple de la coriandre, de la racine d'angélique, des fleurs de sureau... C'est au maître de chai de définir quels ingrédients utiliser : chez Hendrick's par exemple, on utilise des pétales de roses et de l'essence de concombre.
Le gin est élaboré à partir d'un alcool neutre de grain (mélange de céréales comme le maïs, l'orge et le seigle) ou de mélasse. La plupart des distilleries ne produisent pas elles-même cet alcool.
Les gins de qualités sont produits par distillation. On verse l'alcool neutre dilué à 45% dans un alambic traditionnel. Une fois porté à ébullition, l'alcool s'imprègne des arômes des baies et des aromates en remontant dans la colonne de l'alambic. Les têtes et les queues de distillation, moins pures, sont recyclées puis redistillées alors que le cœur de chauffe est acheminé directement vers la dilution et l’embouteillage.
Les aromates sont suspendues dans l'alambic, au dessus de l'alcool, dans une poche en coton ou une "chambre perforée". A leur contact, les vapeurs d'alcool s'imprègnent des essences libérées par les aromates.
Seul le cœur de chauffe est utilisé pour produire du gin de qualité supérieure, à environ 80-85%. Le produit est ensuite soumis à un contrôle de qualité mais peut être également analysé par chromatographie en phase gazeuse afin de s'assurer qu'il répond aux spécifications requises. Cela garantit l'uniformité du produit.
Seul un complément d'alcool neutre et une infime quantité de sucre peuvent être ajoutés après distillation. On abaisse le degré du gin à un niveau au moins égal à 37,5% (normes de l'UE) en ajoutant de l’eau déminéralisée pure. La filtration permet d'extraire les dernières particules en suspension. Elle s'effectue à froid (-2°C) à travers un filtre de cellulose ou de carbone actif. Le gin obtenu est propre à la consommation et va être embouteillé.

Vidéos

  • Olivier Courget, vous fait découvrir le gin Hendrick's à la maison Badie, un lieu plein d'histoires. Cave Badie, 60-62 allées de Tourny, Bordeaux,

Outil d'aide au choix

Trouvez le spiritueux qui vous convient avec notre outil d'aide au choix. Répondez à trois questions et découvrez une sélection personnalisée en accord avec vos envies et ceux de vos amis.

Attention !

X

Je déclare sur l'honneur avoir plus de 18 ans.

Merci de vous connecter

Inscription Connexion