Faut-il choisir le rhum en fonction de son âge ?

Faut-il choisir le rhum en fonction de l’âge ? Un rhum âgé est-il meilleur qu’un rhum jeune ? Voici quelques pistes pour choisir le rhum qui vous convient le mieux.

Un rhum est-il plus foncé parce qu’il est plus vieux ?

Il existe trois types de rhums : le rhum blanc, le rhum ambré et le vieux rhum. De manière générale, le rhum blanc est un rhum jeune. Le rhum ambré, quant à lui, a été vieilli pendant un an et demi en fût de chêne. Le vieux rhum est, comme son nom l’indique, âgé : il est vieilli dans un ou plusieurs fûts pendant trois ans minimum. Les rhums « hors d’âge » comprennent les rhums qui ont été vieillis plus de six ans.

Ainsi, de manière générale, plus un rhum est foncé, plus il est vieux.


Un rhum à déguster pur ou en cocktail ?

On choisira aussi son rhum en fonction de son utilisation : on préférera un rhum vieilli en fût de chêne pour la dégustation, alors qu’un rhum blanc ou ambré sera idéal pour un cocktail, Mojito ou Manhattan. Par exemple, le rhum Trois Rivières Vieux offre des arômes intenses et finement boisés grâce à son vieillissement en fût de chêne pendant plus de trois ans. Il se déguste pur, dans un verre old fashioned.

 

Rhum agricole ou traditionnel ?

Lorsque l’on choisit un rhum, il faut distinguer le rhum agricole et le rhum traditionnel. Le premier est fabriqué à partir du jus de la canne du sucre alors que le second émane de la mélasse, sirop épais issu du raffinage du sucre. Dans les Antilles françaises, on produit du rhum agricole, comme c’est le cas chez Trois Rivières ou La Mauny.

En conclusion, si un rhum âgé se prête à la dégustation pour l’intensité et la subtilité de ses arômes, rien n’interdit de choisir un rhum jeune ! Il faut connaître ses propres goûts et savoir à quoi est destiné le rhum que vous choisirez.

Attention !

X

Je déclare sur l'honneur avoir plus de 18 ans.

Merci de vous connecter

Inscription Connexion